Chiffres

672405
Mesures
65
Capteurs
15
Stations
3
Sites

En 2 mots

Mais encore

Quel est le but?

Au début de chaque saison de croissance, lorsque les feuilles et les bourgeons commencent à émerger, les cultures sont sensibles aux dommages causés par le gel de printemps (ou gel tardif). En particulier, lors de nuits calmes et claires, le rayonnement à ondes longues s’échappe vers le ciel beaucoup plus froid, ce qui peut baisser la température des bourgeons bien en dessous de celle de l’air. Une condensation se produit alors et, si elle est suffisamment froide, de la glace (appelée gel radiatif) se forme à la surface ainsi qu’à l’intérieur de la feuille ou de la fleur, ce qui peut être fatal pour le futur fruit.

La particularité

La particularité de ce projet se trouve dans la technologie utilisée pour la transmission des données. LoRaWAN (Long Range Wide Area Network), est un protocole réseau à bas débit, de longue portée (plusieurs kilomètres) et à très bas consommation, basé sur la technologie radio LoRa, qui lui est la couche physique. La transmission des données envoyés par radio, sont plus simples que pour le WiFi ou le BLE, vous n’avez pas besoin d’associer, de coupler, de scanner ou de vous soucier des connexions.

Fort d’une précédente expérience réussie, dans la surveillance en temps réel de l’état hydrique des sols, nous allons téléporter ce travail dans ce projet, ce qui nous permettra de partir sur de très bonnes bases, et surtout de gagner un énorme temps de développement.

Avec la collaboration